FLASH INFOS

Sale temps pour les opposants algériens en France

Share

eConsulat – Bernard Emié, directeur général de la sécurité extérieure française (DGSE), était l’invité des services de renseignement algériens la semaine dernière, rapportent vendredi des médias italiens.

Les discussions ont porté, entre autres, sur les opposants algériens en France, précisent les journaux électroniques LaPresse.it et affaritaliani.it qui citent des sources sécuritaires. Les services algériens « ont «sollicité le soutien de leurs homologues français pour museler les opposants algériens un peu trop actifs en France », indiquent ces journaux. Au plan interne, le régime algérien a élaboré un plan pour ces activistes.

En effet, précisent LaPresse.it et affaritaliani.it, en ces temps de coronavirus, les activistes algériens qui se rendent dans leur pays pour les vacances seront automatiquement mis en quarantaine.

Moâd ROCHDI

Comments

comments

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*