FLASH INFOS

L’Espagne envisage de rouvrir sa frontière avec le Maroc

Share

eConsulat – L’annonce a été faite par Eduardo de Castro de Ciudadanos, président de Melilla : l’Espagne envisage de rouvrir sa frontière avec le Maroc dès le 1er juillet prochain.

1.700 touristes marocains bloqués en Espagne

Le responsable espagnol a affirmé avoir été informé de cette décision par le chef du gouvernement Pedro Sanchez.

Lors d’une réunion tenue dimanche 13 juin par visioconférence avec les chefs des régions et des villes autonomes, Pedro Sanchez a annoncé que Madrid envisageait une réouverture de ses frontières avec plusieurs pays non-européens dont le Maroc, rapportent ce lundi des médias espagnols et marocains.

Calendrier accéléré

« Si la frontière est rouverte, car la position du Maroc reste à connaître, le président de Melilla plaide pour que cela se fasse avec des critères sanitaires », a souligné le média espagnol El Faro de Mellila.

L’Espagne a décidé d’accélérer le calendrier de réouverture de ses frontières pour ne pas être distancée par ses voisins européens dans la course à la reprise du tourisme. Prévue initialement le 1er juillet, la réouverture des frontières avec les pays européens va intervenir dès le 21 juin. Pour les frontières extérieures, la réouverture est prévue à compter du 1er juillet.

Le Maroc n’a pas encore fait connaître sa position sur le sujet. Le pays a prolongé jusqu’au 10 juillet les principales mesures de confinement et aucune date n’a été avancée pour la réouverture des frontières, malgré l’impatience des acteurs du tourisme qui ont subi de lourdes pertes.

Déconfinement au Maroc : nouvelles étapes

Hier, le ministre de l’Intérieur a annoncé que le Maroc entamera bientôt de nouvelles étapes de levée du confinement.

D’ici la fin de la semaine, « nous entrerons de nouvelles étapes pour lever le confinement et alléger les mesures » prises pour endiguer la pandémie, a annoncé Abdelouafi Laftit.

Le ministre n’a pas fourni de détails sur ce déconfinement. Il a seulement mis en garde la population : « Nous aurons à vivre avec ce virus », a-t-il dit, notant que les mesures sanitaires doivent être respectées de tous, « ce qui nous permettra de retrouver au plus vite une vie normale ou presque ».

Moâd ROCHDI

Comments

comments

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*