FLASH INFOS

France: Une 34e liste, celle des démocrates musulmans, qualifiée in extremis pour les élections européennes

Share

eConsulat – EUROPÉENNES – En France, il n’y aura pas 33, ce qui constituait déjà un record, mais 34 listes pour les élections européennes du 26 mai.

Selon nos informations, le ministère de l’Intérieur a validé in extremis, après avis du Conseil d’État, la liste émanant de l’Union des démocrates musulmans français: “Union pour une Europe au service des peuples”.

Créé en 2012, le mouvement de l’Union des démocrates musulmans français se présente sur son site internet comme un “parti régulièrement taxé de communautaire par la classe politique française” mais qui “se revendique comme un mouvement non confessionnel, laïc et profondément républicain”.

Son fondateur, Nagib Azergui, est la tête de liste pour les européennes.

Cette liste a pu être validée malgré son retard de dépôt. La date limite pour déposer sa candidature avait en effet été fixée au 3 mai.

Absence d’une mention manuscrite

Le litige qui a empêché dans un premier temps sa validation portait notamment sur l’absence d’une mention manuscrite par laquelle un candidat doit exprimer son consentement à figurer sur la liste.

Le ministère de l’Intérieur avait alors saisi le Conseil d’État, comme le veut la procédure, et la liste disposait d’un délai de 48 heures pour être complétée.

Son représentant a mis la déclaration de la liste en conformité et un “récépissé définitif” lui a été délivré jeudi 9 mai, selon l’arrêté au Journal Officiel.

Ce nombre de 34 listes pour les européennes constitue un record dans l’histoire politique récente. Un record attribuable autant à l’éclatement du paysage politique qu’au récent changement d’échelle du mode de scrutin. Compte tenu du scrutin national, il suffisait de convaincre 79 personnes (autant d’hommes que de femmes), inscrites sur les listes électorales (peu importe où) pour déposer une liste.

En 1999, dernier scrutin avec une liste nationale unique, seules 20 listes avaient été déposées.

Moâd ROCHDI

Comments

comments

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*