FLASH INFOS

Deux Marocaines nommées à la prestigieuse Académie des Oscars

Share

eConsulat – Les femmes arabes à l’honneur. Cette année, l’Académie des Oscars a nommé 842 nouveaux membres. Sur la liste, les réalisatrices et scénaristes marocaines Houda Benyamina et Maryam Touzani, dont le premier film Adam a été présenté, cette année, à Cannes.

Les deux Marocaines rejoignent ainsi leurs compatriotes, l’acteur Saïd Taghmaoui, le réalisateur Nabil Ayouch (époux de Maryam Touzani) et la productrice Khadija Alami, dans la liste des Marocains membres de la prestigieuse Academy of Motion Picture Arts and Sciences. Toutes deux ont été invitées à rejoindre la catégorie “Scénariste”. Elles seront chargées de sélectionner les nommés et vainqueurs dans cette catégorie pour les prochaines cérémonies des Oscars.

Autre représentante de l’Afrique du nord, pour cette édition, la réalisatrice tunisienne Raja Amari. 

Une dizaine d’artistes arabes sélectionnée

Sur la liste des nouvelles entrées à cette académie figure aussi la légende du cinéma égyptien Yousra,  ainsi que plusieurs de ses compatriotes, le réalisateur Amr Salama, le producteur Mohamed Hefzy, et le réalisateur de documentaire Karim Amer.

Et parmi les professionnels du cinéma arabe sélectionnés, cette année, nombreux ont travaillé sur le film libanais Capharnaüm, nommé l’an dernier dans la catégorie Meilleur film étranger. Entre autres, citons, Jihad Hojeily, co-scénariste du film, le cinéaste Christopher Aoun et le chef décorateur Hussein Baydoun.

Les Libanais, particulièrement représentés dans cette édition, avec la présence également du producteur Georges Schoucair et du jeune réalisateur Cyril Aris.

Talal Derki, nommé l’an dernier dans la catégorie documentaire, pour son film “Of father and sons”, est, lui, le seul Syrien présent cette année. Dans cette même catégorie, l’on retrouve, par ailleurs, la première réalisatrice yéménite Khadija Al-Salami.

L’Académie des Oscars, avec ces nouvelles adhésions, continue de diversifier le profil de ses membres. Les critiques lui avaient, en effet, reproché, en 2015, qu’aucun acteur afro-américain ne soit nommé, donnant ainsi naissance au fameux hashtag #OscarsSoWhite. Et rapidement, plusieurs commentateurs ont pointé du doigt la prestigieuse académie, dont les membres sont majoritairement des hommes blancs d’âge moyen.

A présent, cette institution peut se vanter, cette année, d’avoir parmi ses nouvelles recrues 50% de femmes et 29% de “personnes de couleur”. Cependant, malgré ces nouveaux venus, ces derniers restent toujours minoritaires. En 2019, seulement 32% des membres de l’académie sont des femmes, et 29% des “personnes de couleur”. Toutefois, ces chiffres sont largement en progression depuis 2015 année où ils ne représentaient respectivement que 25% et 8% des effectifs.

Moâd ROCHDI

Comments

comments

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*