FLASH INFOS

Coronavirus : arrivée au Maroc des kits de détection de Corée du Sud. L’ambassadeur, a bien signé un contrat.

Share

eConsulat – Malgré les démenties de certains médias et comme nous l’avons déjà énoncé précédemment. Les nouveaux dispositifs de détection du Coronavirus sont arrivés au Maroc, en provenance de la Corée du Sud  Des équipements de santé qui rentrent dans le cadre du plan mis en place pour augmenter la fréquence des tests quotidiens de dépistage du Coronavirus.

Deux avions de la RAM sont arrivés hier soir à l’aéroport international d’Incheon en Corée du Sud pour apporter 100 000 kits d’échantillonnage.

 
Immédiatement après leur atterrissage, les deux appareils ont commencé à charger des milliers de tonnes de matériel médical coréen, et ont immédiatement repris le vol vers l’aéroport Mohammed V de Casablanca.

L’ambassadeur du Royaume du Maroc en Corée du Sud, Chafik Rachadi, rappelle-t-on, a signé un contrat avec le directeur général de la société sud-coréenne « Osang Health Care » pour l’acquisition de 100.000 appareils de détection rapide du Coronavirus.

La première entreprise mondiale dans ce domaine a décidé d’offrir gratuitement au Maroc 10 000 détecteurs supplémentaires, après la conclusion d’un contrat en un temps record, compte tenu des besoins du Royaume en dispositifs de détection rapide.

Les équipements sud-coréens devraient renforcer le dispositif médical destiné à faire face au Covid-19, notamment après l’arrivée de trois avions en provenance de Chine, transportant également des milliers de tonnes de matériels médicaux.

Il y a quelques jours seulement, le ministère de la Santé a décidé d’acquérir ces appareils de détection rapide du Covid-19 pour élargir l’offre de santé dans les zones reculées et les CHU, au lieu de se contenter des trois laboratoires de référence dont dispose le Maroc.

Le ministère de la Santé a reçu deux milliards de DH du fonds pour la gestion de la pandémie, sur instructions du roi. Une somme principalement consacrée à l’achat de matériel médical et hospitalier, composé principalement de 1 000 lits de réanimation, 550 respirateurs artificiels, 100 000 kits de détection et d’appareils à rayons X, en plus d’autres équipements.

Moâd ROCHDI 

Comments

comments

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*