FLASH INFOS

Alerte : Ce réanimateur français dans le collimateur des avocats du Maroc

Share

eConsulat – Le Club des avocats au Maroc a décidé de porter plainte pour «diffamation raciale auprès du procureur de la république», suite «aux propos abjectes, haineux et racistes» prononcés hier sur la chaine LCI par le Pr Jean-Paul Mira, chef de la réanimation à l’hôpital Cochin de Paris.
 Covid-19 : Ce réanimateur français dans le collimateur des avocats du Maroc

En effet, un échange hallucinant a eu lieu entre Jean-Paul Mira, qui était sur le plateau, et Camille Locht, directeur de recherche à l’Inserm.
Evoquant les études à propos d’un vaccin contre le coronavirus, et notamment celle orientées vers le BCG, Jean-Paul Mira, sur un ton narquois et cynique, a alors suggéré de réaliser ces études en Afrique, en ces termes : «Si je peux être provocateur, est-ce qu’on ne devrait pas faire cette étude en Afrique, où il n’y a pas de masques, pas de traitements, pas de réanimation ? 


Un peu comme c’est fait d’ailleurs pour certaines études sur le Sida. Chez les prostituées, on essaye des choses parce qu’on sait qu’elles sont hautement exposées et qu’elles ne se protègent pas».


«Vous avez raison, on est d’ailleurs en train de réfléchir à une étude en parallèle en Afrique», a alors répondu Camille Locht.


Cet échange aux relents racistes, on s’en doute, a suscité une forte indignation sur la toile. Et a fait réagir jusqu’en Afrique. 


Au Maroc, la plainte du Club des avocats sera déposée par Me Mourad Elajouti et Me Saïd Maâch, avocats au barreau de Casablanca.

Moâd ROCHDI

Comments

comments

Réagissez

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*